Carine Iriarte | Sonothérapeute
Charente-Maritime (17)
Tél 06 33 38 21 54
Mail carine.iriarte@free.fr

INSTAGRAM

La planète est aujourd’hui couverte d’ondes électromagnétiques générées par les nouvelles technologies. Si ces ondes demeurent invisibles elles n’en sont pas moins agissantes; en effet, nous vivons perpétuellement dans un champ continu d’ondes électromagnétiques, ce qu’on appelle en anglais l’electrosmog. Cela induit forcément des conséquences sur notre corps biologique et inquiète bon nombre de spécialistes de la santé.

Les recherches du Professeur Luc Montagnier semblent démontrer que les maladies chroniques, auto-immunes et les cancers peuvent être provoqués en partie par cette pollution électromagnétique : il nous révèle que l’ADN émet des fréquences électro-magnétiques. Depuis 2005, le Professeur Montagnier a développé une nouvelle technologie biophysique détectant ces ondes électromagnétiques dans l’ADN permettant d’identifier les bactéries et les virus pathogènes. Il nous explique également comment le stress oxydatif provoqué par une pollution environnementale d’ondes électromagnétiques attaque les molécules de notre corps pouvant être la cause des maladies actuelles. Lire l’article en PDF  » Le Royaume des Ondes, la découverte révolutionnaire du Professeur Montagnier « 

Dans le spectre électromagnétique, nous avons les rayonnements non-ionisants et les rayonnements ionisants. Ces derniers sont clairement dangereux pour les cellules et endommagent l’ADN (attention aux lampes à UV et rayons X). Pour les autres, c’est à dire les rayonnements non-ionisants, il n’y aurait pas de risques majeurs. Cependant la question est toujours débattue. Car on sait que les lignes électriques à haute tension peuvent induire des problèmes de santé chez les gens qui y sont exposés fréquemment. En effet, tout comme les ondes acoustiques à basse fréquence (éoliennes), nous sommes ici dans le spectre des basses fréquences (lignes haute-tension), ces basses fréquences pouvant créer des lésions dans l’organisme humain. Voir l’article de Top Santé «  Est-il dangereux de vivre à proximité d’une ligne haute tension ? « .

Jean-Pierre Lentin, journaliste scientifique, s’est penché sur la question et nous propose une vision éclairante, en faisant le point entre les ondes qui tuent et les ondes qui soignent. Car en effet, l’électromagnétisme peut aussi soigner, puisque désormais il est reconnu que toute onde a une action sur le vivant et la matière. Selon lui, la médecine du 21ème siècle sera électromagnétique, la science du bio-électromagnétisme est en train de naître sous nos yeux. Et son enquête nous conduit chez les Russes, dont la médecine serait déjà à la pointe dans ce domaine. Il a investigué auprès des hôpitaux de Moscou et des médecins russes, qui soignent avec ces ondes électro-magnétiques et l’énergétique chinoise. Jean-Pierre Lentin explique pourquoi en Occident ces pistes ont été écartées au profit de l’industrie pharmaceutique. Il cite le cas emblématique de John D. Rockfeller qui, après avoir fait fortune dans l’industrie minière et pétrolière, s’est reconverti dans l’industrie chimique. Voyant l’énorme potentiel de l’industrie pharmaceutique à base de chimie, il a investi massivement dans la recherche médicale en inondant les universités de crédits, de bourses, de subventions, alors que jusque là les industriels le faisaient peu. De ce fait, le système de financement privé de la science aux Etats-Unis a incité les chercheurs à se consacrer uniquement à la recherche chimique et à écarter bien sûr toute autre piste…

Le Docteur Georges Dussert, convaincu également du potentiel thérapeutique des ondes électromagnétiques, a écrit un ouvrage sur ses effets positifs. Loin d’évacuer les dangers des ondes, il démontre grâce à une étude réellement approfondie (avant d’être médecin, l’auteur enseignait la physique) que ces mêmes ondes, sous une forme particulière (OEMP, c’est à dire Ondes ÉlectroMagnétiques Pulsées), peuvent soigner les mêmes pathologies (arthrite, prostatite, migraines, etc.) en agissant sur les mêmes cellules.

Liens sur le sujet :