Carine Iriarte | Sonothérapeute
Charente-Maritime (17)
Charente (16)
Tél 06 33 38 21 54
Mail carine.iriarte@free.fr

INSTAGRAM

A PROPOS

carine-iriarte-450x500px

Titulaire d’une Licence en Sciences du Langage (Mention Communication, Médias & Médiations numériques), Carine Iriarte créé son activité en libéral dans le domaine de la communication graphique et numérique (agence de publicité pour TPE, professions libérales et franchisés).

Souffrant depuis l’âge de 22 ans d’algie vasculaire de la face (AVF) sous sa forme épisodique, c’est à dire avec des rémissions entre 1 et 3 ans, elle consomme des traitements chimiques parfois lourds (Imiject/Sumatriptan, Avlocardyl, Apranax, Tramadol). Elle décide après quinze années de surmédicamentation, de se soigner différemment et d’arrêter les traitements chimiques les plus forts. > Lire son témoignage sur son parcours avec l’AVF (bientôt disponible).

La transition se fait sur plusieurs années ; en effet, changer son hygiène de vie, ses habitudes alimentaires, sa façon de se soigner (passer du tout chimique à des méthodes plus douces) demande du temps. C’est grâce à des approches en lesquelles elle ne croyait pas (médecine traditionnelle chinoise, phytothérapie, diététique, symbolique des maladies, thérapie par le son) que la maladie a pris du sens et que les symptômes ont disparu.

Aujourd’hui, en plus de son activité dans la communication, Carine Iriarte exerce également en tant que sonothérapeute dans le but d’aider les personnes à soulager leurs maux et à se reconnecter à la Nature (écothérapie). Les sons en général et les diapasons en particulier produisent des vibrations spécifiques à différentes fréquences et cela favorise un rééquilibrage du couple corps/esprit et l’apaisement des douleurs chroniques. En effet,  on sait que l’oreille interne est le centre de l’équilibre et en énergétique chinoise, elle est reliée à la fonction Rein, source de l’énergie vitale. Autrement dit, oreille > rein > énergie vitale. Imaginez alors l’impact des vibrations sonores…

Avertissement : la sonothérapie ne se substitue en aucun cas à un avis médical, ni à un traitement médical en cas de pathologies sérieuses, elle intervient toujours en complément.