Discipline à la confluence des médecines ancestrales et des recherches scientifiques, la sonothérapie est une méthode de soin qui utilise les vibrations sonores pour dissoudre les blocages et harmoniser le corps et l’esprit. De nombreux chercheurs et scientifiques indépendants explorent à travers la cymatique les figures géométriques générées par les ondes sonores et associent de ce fait géométrie sacrée et harmonisation du Vivant. Depuis plusieurs années, la sonothérapie – appelée également « sound healing » ou « vibrational medicine » – est en pleine expansion aux Etats-Unis, au Canada et en Inde notamment. C’est pourtant une pratique millénaire, reposant sur l’utilisation des sons ou des rythmes sacrés, présente dans toutes les spiritualités du globe.

Sound waves

La thérapie par le son peut être pratiquée selon des protocoles différents et avec divers instruments, dont la voix. La sonothérapie est une musicothérapie, mais est plus basée sur les sons purs et leurs vibrations que sur la musique et la mélodie. Toutefois toutes les applications sont possibles et dépendent de la créativité de chaque sonothérapeute. L’interaction entre le corps humain et le son est puissante car le corps, composé de 70% d’eau, absorbe les ondes sonores et leur pouvoir réorganisateur. En effet, une onde sonore réorganise dans le sens où elle génère des motifs géométriques en parfait équilibre. Petit panorama des différentes utilisations de la sonothérapie, qui ne se limite pas aux seuls bols tibétains.

LES DIAPASONS THÉRAPEUTIQUES

Un diapason thérapeutique est un instrument en métal qui émet un son pur en fonction d’une seule fréquence (par exemple, Do à 128 Hz). Les diapasons utilisés sont lestés et non-lestés et vont dans une gamme fréquentielle de 64 Hertz à 432 Hertz.

Les diapasons lestés (photo ci-contre) sont de basse fréquence et envoient des vibrations sur des points choisis du corps selon un protocole personnalisé, en fonction des pathologies. Ils vibrent durant 15 secondes. L’opération est renouvelée autant de fois que nécessaire. Les vibrations ont la particularité de soulever les blocages. L’énergétique chinoise est à la base des protocoles de soins (système des 5 éléments). Ils peuvent également être utilisés en tant que « massage sonore » pour créer un espace de détente et de relaxation.

Couplée à l’énergétique chinoise, la sonothérapie devient sonopuncture grâce à l’application de diapasons (à la place d’aiguilles) sur les points d’acupuncture. L’application de diapasons thérapeutiques favorise un rééquilibrage de l’ensemble du corps en agissant sur les cellules, les organes, les tissus, le système nerveux, le système osseux, le cerveau. 

LES MARTEAUX TOK SEN

Technique de massage ancestrale de 3000 ans créée par les moines taoïstes, le Tok Sen est couramment pratiqué en Thaïlande du Nord. Cette pratique permet de créer des vibrations sonores par percussions sur les zones musculaires et osseuses, en suivant le trajet des méridiens d’acupuncture. Les outils conçus en bois d’Olaka sont porteurs d’une énergie particulière; en effet il est dit que le bois d’Olaka aurait été foudroyé et porterait donc en lui une énergie propre à la foudre qui permettrait de réveiller le souffle vital (Qi) du corps. Le Tok Sen est réputé pour libérer les tensions accumulées dans le corps en rééquilibrant la circulation énergétique. Cette méthode défait avec efficacité les nœuds et les blocages qui empêchent la circulation des flux énergétiques. Les petits « martèlements » libèrent tensions, vieilles mémoires et toxines pour amener à un état de soulagement et de détente. C’est aussi cela la sonothérapie : la vibrathérapie.

LES SONS ISOCHRONES & SONS BINAURAUX

Ici il s’agit de battements contenus dans un son et agissant directement sur le cerveau. Le battement est calculé pour induire dans le cerveau des ondes (Gamma, Bêta, Alpha, Thêta, Delta). L’effet des sons binauraux et isochrones a été confirmé en 1984 avec les travaux du Dr Brockopp qui a analysé la stimulation cérébrale audio-visuelle et la synchronisation hémisphérique au cours du suivi EEG.

Les sons isochrones ou binauraux sont des battements réguliers d’un son unique utilisés pour induire une modification de l’état de conscience. Très efficaces, ils permettent d’agir sur le cerveau afin de favoriser un état spécifique (relaxation ou tonification). Cette technologie, appelée aussi méditation 3D, permet de traiter de nombreux problèmes tels que les addictions, les TOC, les prises de poids, les phobies, les états de fatigue chronique… Les fréquences des sons isochrones seront différentes selon que l’on veut induire un état d’hypnose, un état de relaxation, ou un état de tonification. Ces sons s’écoutent au casque ou avec une enceinte. On appelle également cette pratique la synchronisation des ondes cérébrales : La synchronisation des ondes cérébrales (passeportsante.net)

LES BOLS CHANTANTS ou BOLS TIBETAINS

En Asie, depuis des millénaires, les bols chantants sont utilisés pour la musique cérémonielle et profane. Les Bouddhistes s’en servent pour ponctuer le début et la fin des temps de prière. Composé d’un alliage de 7 métaux, le bol tibétain est martelé à la main et imprégné de l’esprit de l’artisan. Les métaux qui le composent ont été soigneusement choisis pour leur symbolique alchimique : l’or pour le Soleil, l’argent pour la Lune, le mercure pour Mercure, le cuivre pour Vénus, le fer pour Mars, l’étain pour Jupiter, et le plomb pour Saturne. Un bol tibétain est une pièce unique et le choix de son ou de ses bols est un moment solennel, car cet instrument est le lien entre vous et l’énergie cosmique.